Ces gâteaux ?
hum, j'en aurais bien refait aujourd'hui, pour étrenner le moule pour lequel j'ai craqué ce matin, par exemple...
mais on ne peut faire et en parler, il faut choisir...

imaginez comme nous nous sommes régalés :

SP_A7617
je ne vous avais pas encore sorti cette tasse de fine porcelaine coquille d'oeuf de ma chère tante Renée

La gelée de pommes (des Canada blanches du jardin, croquantes et juteuses en bouche, presque acidulées, mais qui cuisent finalement très bien car j'ai été gâtée par la récolte de cette année) obtenue en recouvrant d'eau mes pommes non épluchées, coupées en quartier, a produit beaucoup d'écume, presque gélifiée de suite, que j'ai récupérée.
Incorporée à un mélange moitié beurre pour la quantité de farine (de riz pour moi) et saupoudrée généreusement de paillettes de noix de coco, elle a donné un goût extra à ces bouchées de la taille d'une noisette cuites dans un moule à mini-madeleine.
Gaufrées, craquantes, sablées....un nuage !

et encore une cuillère d'écume dans la tasse de café, comme un souvenir des cafés viennois.....

et la gelée ?

J'aime bien les expériences, aussi j'ai gardé une bonne quantité de gelée encore bouillante...

que j'ai mélangée aux pétales du rosier "Isaac Pereire' si parfumé, que quelques orages ont bien voulu regarnir de trois fleurs (il faut enlever la partie des pétales qui touche le coeur, de façon à ne pas donner un goût d'amertume) puis après quelques derniers tours de bouillon, j'ai mis en pots cette gelée d'une couleur plus soutenue, en enlevant bien sûr les pétales.
Donc gelée de pomes Canada...
et gelée de pommes à la rose  ;)  :)

SP_A7616SP_A7618

Dé-li-cieux !


Bon, évidemment avec cette chaleur je n'ai pas trop forcé sur étiquettes et couvercles...mais cela viendra !

 

Bon Dimanche !

SP_A7619