C'était la première fois que je voyais cette recette,
Et c'est Cathy qui m'a donné l'envie de l'adapter à ma farine de riz, avec un peu de maïs bio meulé finement, mise à lever sous la cheminée.

        Vous verrez, ses recettes sont toutes plus appétissantes les unes que les autres, et vous craquerez tout autant pour le chinois mis en ligne quelques billets plus tard...

 

0001250  0001253

         

       Simplement, avec cette farine la pâte étant infaçonnable, au lieu de la tresser à la main je vous conseille de la déposer en rond d'un seul tenant une fois levée et garnie de raisins et ici de canneberges et amandes,
puis de fendre en deux par tronçon que vous soulevez pour passer par-dessus, cela se ressoude tout seul.

       Evidemment, la pâte ne reste pas aussi bien en volutes qu'avec la farine de blé, comme vous pourrez admirer chez Cathy...
                                                                  mais quel goût !

 0001262 0001263

hem...où se trouve le sucre ?
Dessus                    ou...                   Dessous ?

Hi hi...souvenir de la deuxième fournée de neige !
les oiseaux en tout cas sont fort heureux de venir en picorer les miettes...


        Cette période m'ayant donné fort envie d'allumer le four et donc de cuisiner, j'ai ressorti la page de Quand Nath cuisine qui me fait saliver depuis un bout de temps avec son "Pain bulgare tournesol".
J'ai très envie de voir si superposer ainsi les plaques de MA brioche puis découper et rouler lui donnerait aussi un air feuilleté comme ces pains aux raisins qui me manquent bien...

Fera ?  fera pas ?

         et puis quand Marie-Claire a mis en ligne sa recette où cette fois la pâte bien levée est étalée en bandes ensuite roulées, j'ai profité de mes congés pour me lancer, pensant que des bandes seraient plus faciles que des plaques.
Un façonnage encore différent du chinois de Cathy's delight !


Avec le mélange de farines à brioche Valpiform, cela lève bien...

0001468

0001470 0001471


         Mais malgré les feuilles de plastique saupoudrées, la farine de riz s'entête à coller... Finalement, c'est de l'écraser doucement de la paume de la main qui marche le mieux.
Je n'en suis pas à retenter le pain au levain-chef, même en ayant mis de côté le saindoux préconisé !

Enfin, une fois à nouveau levé, cela fait un beau décor sur le dessus, tout à fait conforme à mes attentes...
Malheureusement, côté intérieur, c'est banalement mousseux, un peu moins aéré qu'à la première levée et pas du tout feuilleté,
- peut-être la prochaine fois, le façonner plus rapidement et laisser lever ensuite plus longtemps en forme ?-

Cela sèche très rapidement mais on retrouve le très bon goût...

Deux  prétexte pour ne pas le laisser traîner  ;)
et emmener à un thé entre amies