Il y a beaucoup de place perdue dans ma vieille maison 1930
et l'entrée pour le moment reste sombre car sans fenêtre
et des murs de 47cm qui dissuadent d'imiter la rénovation impeccable de MArie.

En attendant de creuser une niche dans le mur d'en face un peu plus mince, pour laisser passer la lumière de la porte-fenêtre,
nous avons recouvert 2 pans de mur pourvus de balle d'avoine
de lames pvc blanches,
faciles à clipper pour mes mimines encore fragiles (tendinite).

En plus, j'ai bénéficié de l'aide de ma fille aînée, entre deux stages.

 

00029635  00029636

00029697

 


Alvéolées, elles laisseront respirer le bas des murs
que quelques infiltrations depuis l'explosion d'AZF décolorent et humidifient, sans plus...

Evidemment, cela va nécessiter de repeindre également les portes et les montants des arêtes
mais j'ai préféré terminer le mur du couloir qui mène à l'entrée du même jaune pâle,
car il bénéficie de l'éclairage d'un oeil de boeuf,
donnant sur la rue et très lumineux l'après-midi.
-on voit bien la décoloration de 40cm en bas, mais je ne renonce pas à cette frise champêtre qui date...de mon autre vie

d'il y a 30 ans !-

00029666

 

et voilà la collection de clés réinstallée !

 

00029665