00032504

 

De l'humus à l'humain
graine oubliée migrant au vent
espoir d'avenir...

 

   pour participer en quelques lignes sur le thème des énergies renouvelables, de NegaWatt, du gaspillage, de la sobriété ou précarité énergétique, des dérèglements climatiques, c'est ici avant le 30 avril 2018

 

Le printemps et le climat c'est aussi :

 

les aléas climatiques, enlever la cloque sans chimie,
...semer, transplanter pour enrichir le potager à petit prix et propager des variétés autour de soi

 

ici les tomates bigmama qui s'épluchent facilement,
des jaunes aussi et quelques cornues,
les navets étant déjà repiqués à part et au frais dehors...

de quoi réjouir les yeux et les coeurs
(la plupart déjà transplantées en godet)

puis un nouveau semis de panais avant de réessayer en fin d'été,
et choux kale et cabu qui souvent ne grossissent pas chez moi,
tandis que les oignons blancs envoyés par ma soeur sauront se faire de la place...
Si les oiseaux dont le chant est revenu acceptent de laisser quelques plantules.

Reste à pailler les buttes avant d'installer les pommes de terre de semence

 

et sur le quartier d'Empalot à Toulouse,
découverte d'un nouveau jardin associatif au pied de la médiathèque,
avec ses carrés en hauteur et le compost, sa palissade d'osier, son coin de rocaille