Ma Perlinpinpinbox

24 mai 2017

Un petit pas vers Noël 2017 (5)

Eh oui, qui dit 25 dit Broderie de Noël

Une avancée bien modeste, due à diverses pérégrinations et réunions
et une méchante tendinite qui m'empêche un peu de surfer dans les blogs, depuis 2 mois...

00027643

 

  00027647

cette bande gagnera à être garnie de flocons et perles blanches

Mais sur mes aiguilles, c'est une bande blanche à la laine Woolly en Mérino wool
qui aligne les coeurs comme ci-dessous,
pour une nouvelle couverture de bébé

 

00027572 motif couverture Flore pint

00027634

La passiflore a des vertus calmantes
Aussi je vous laisse en sa compagnie
pour dire au revoir à cette journée

Posté par giovinetta à 23:06 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,


23 mai 2017

Les verrines (entrée)

Pour une invitation cérémonieuse mais bon enfant,
j'avais envie d'une entrée de verrine,
sans connaître les goûts des invités, à part éviter le lait...

00027377

sans lactose

J'ai fait cuire la veille des perles du Japon dans un bouillon de légumes
(pas osé l'asperge, la maman attendant un heureux évènement, j'ai craint les problèmes de rein),
ajouté pamplemousse et avocat
puis complété de quelques grosses crevettes

pour une présentation festive

et pour finir le repas,
le cake aux Fleurs d'acacia :
les dites-fleurs étalées avec leur tige tout autour du plat
et recouverte d'une simple préparation de gâteau au yaourt-maison
sans lactose

 

00027423

 

00027391

un thé au jardin pour finir le cake l'après-midi...

Posté par giovinetta à 07:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

21 mai 2017

Robe Candy de KAtia

Et voilà, c'est terminé !

00027630

Coton/soie KAtia
modèle Candy

 00027632

et avant la naissance du bébé attendu chez mes amis !

 

 

Posté par giovinetta à 23:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 mai 2017

tiens ? une éclaircie... (2)

dedans....

Dehors....

 

 

Chez les autres....

 

Clocher-mur toulousain
avec cabane...à sonner les cloches ?

Posté par giovinetta à 08:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 mai 2017

La robe coton Candy : besoin de conseils

Voilà, la petite robe Candy est terminée...
Du moins en ce qui concerne le tricot,
en coton et soie acidulés Katia

car il me reste à la monter, ce que j'ai déjà fait là...
mais les emmanchures côté robe sont moins échancrées que le modèle,
plus diagonales que le côté un peu rigide en double droites en diminution de la manche,
et j'hésite sur la manière de les adapter.

 

il me semble qu'il faut coudre ensemble les deux centimètres de côtes du bas de la manche,
et assembler la partie diminutions sur l'emmanchure côté robe.

 

pour vous en parler, mon modèle obtenu à l'achat des deux pelotes katia étant avec une très petite photo,
j'ai regardé sur le net... et trouvé une meilleure photo !

Peut-être ont-ils utilisé un modèle 6 mois ou 1 an, mais il me semble qu'ils ferment sous l'aisselle plus de 2 cm de manche !

 

Qu'en pensez-vous ?

 


j'ai fermé les côtés en rejoignant les deux lisières ensemble à l'aiguille à tapisserie,
en utilisant ce que je croyais être du grafting,
mais il semble que ce terme soit réservé à une couture avec les mailles encore sur les aiguilles à tricoter ?

 

Merci de vos avis  !
Je remets une photo dès qu'elle sera montée,
avec ses boutons !

 

Posté par giovinetta à 16:05 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


07 mai 2017

"La couleur de l'eau" : un cadavre exquis ?

51DIgZFottLMoyé

écouter un extrait ...é

 

Un livre qui me laisse dubitative...
              Une intrigue dans le Londres populaire très bien amenée et menée, sur fond de trafic de personnes, style traite des blanches de l'Est, où l'on tremble pour Alena, à la combativité modèle. En grande partie objétisée et victimisée, sa culpabilité partielle l'amène cependant à hésiter à s'appuyer sur sa rencontre avec Dave, le vigile qui l'arrête après sa tentative de vol de chaussure de luxe.
Lui-même, issu d'un quartier populaire de Londres et qui essaie de s'en sortir, n'est pas exempt de sombres pans dans son histoire. Et l'amour qui va vite le lier à Alena devient le moteur de sa vie.
L'espoir que chacun met dans cette relation se nourrit des souvenirs de l'enfance, des liens relationnels qui les ont construits et qu'ils évoquent régulièrement.

              Je n'ai pu lâcher ce livre, malgré des pages très noires, violence et sexe imposé notamment, tant l'envie de s'en sortir, les émotions abordées sont attachantes, le lien créé entre Dave et Albéna une flamme fragile qu'on a envie de préserver.

         Cependant, l'auteure avait-elle besoin de systématiquement décrire le moindre environnement, tout au long du livre et quelle que soit l'action du moment, avec des termes aussi sordides, qui m'ont fait hurler de frustration et souvent lâcher le roman ? :
- "plus petit que Dave, cheveu gras et filasse, le visage rougeaud...  "  tandis que Dave, lui, pense en lâchant son dessert : "Roulé à la confiture...son préféré...mais c'était fini maintenant !"
-"Une main moite la saisit par le coude pour la tirer derrièr les tables en Formica du café où planait encore l'odeur des saucisses rances servies pendant la journée"
- "Cette fille n'avait rien de spécial, un nez rond et épaté, un bourrelet de chair qui dépassait de la ceinture de son jean bleu-pâle déchiré sur le devant comme dans les années 90..."

La russie où Dave se lance à la poursuite labyrinthique de sa bien-aimée, reconduite à la frontière, n'est pas épargnée, sauf dans sa description du métro de Moscou :
-" La contrôleuse, la Provodnista, lèvres tartinées de gloss, seins comprimés dans un soutien-gorge d'adolescente, jambes informes prisonnières d'un collant brillant marron, ventre serré par son uniforme...leva les yeux au ciel, lui rendit son passeport; Dave sentit ses ongles pointus effleurer son bras nu..."

             A la réflexion, peut-être est-ce pour laisser en contrepartie les personnages émerger de cette noirceur comme un trésor, telle Vénus anadyomède ? pour montrer que seul l'amour, l'empathie peuvent  nous sauver d'un monde cahotique et dépourvu d'éthique ?

             A croire que la culture, les associations, le voisinage n'existent pas et que nous sommes seuls livrés à des monstres omnipotents, sans aucun moyen de nous y soustraire...


              Au final un livre attanchant si l'on excepte la tonalité de vocabulaire.Il me semble cependant qu'en-dehors des personnages principaux, il faut laisser une échappatoire, une part d'espoir autant dans les protagonistes que dans l'entourage, l'environnement et les lieux où se passent le scénario.

 

nneécouter

Posté par giovinetta à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 mai 2017

Les burgers d'orties au reste de pain

Doublement mode puisque Burger et production très locale !
pour des vitamines sans protéine animale

 

00027357

ici avec une salade lentilles mozzarella de bufflonne

 

au départ, c'est une recette ancienne de Mamapasta

que j'ai adaptée à mon goût... et ma production !
                     -sans nitrate-

00027353

00027354

00027355

Une grosse poignée de pousses d'orties
(les autres serviront de compost pour la plantation des tomates)
lin et sésame à volonté,
une bonne pincée de sel et poivre
et restes de pain (aux graines et sans gluten pour moi, marque ca**our)
avec une poignée de céréales de riz sans adjuvant pour épaissir.
Vous pouvez également agrémenter de parmesan si le coeur vous en dit !

 

00027356

ici en poêlée de légumes
têtes d'asperges, tomates et graines germées

00027358

00027358

à déguster dès que possible aux couleurs du soleil !

00027351

 

00027352

Posté par giovinetta à 23:46 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 avril 2017

Un joli coin sous les saules

le modèle d'Anne-MArie attendait son heure depuis déjà 7 ans !
quand je savais à peine trouver le chemin de sa "MAison sur la colline"

 

00027314

J'ai pu mettre les dernières petites touches de couleur
le temps d'une balade le long du canal du midi,
le temps que Monsieur aille voter...

00027315 00027316

 

et comme nous étions à pied, le chemin sous les arbres nous a révélé une surprise tout à fait à propos...

00027320

00027319

Un pigeonnier semblable à celui que j'ai interprété dans le motif d'Anne-MArie ;)

00027325

 

 

Posté par giovinetta à 22:34 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 avril 2017

Un peu de douceur...

Je ne sais pas pour vous,
mais face à cette actualité de choix en noir et blanc,
j'éprouve une grande envie de me lover dans un cocon de douceur,
de laines roses et soyeuses qui tisseraient comme un abri à l'abri des frilosités....

mais trêve de rêves irréalistes et sans doute paralysants,
quand autour de nous la nature (glacée ces jours-ci) exulte de couleurs, même chez les voisins

 

 

 

 

 

 

une façon de sabler le lancement d'Alternatiba 2017,
les initiatives solidaires basées sur la défense de l'Environnement,
des initiatives propres à affermir les partages citoyens
promouvoir et mettre en place des actions citoyennes,
des plaidoyers à même de développer un modèle de société et d'économie
adaptée aux enjeux de notre temps


 

Posté par giovinetta à 06:58 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 avril 2017

Un petit pas vers Noël 2017 (4)

Malgré quelques jours de congés, les jours passent vite vite, entre les activités associatives, et tout de même une échappée de weekend à la montagne...

mais quelques croix ont pu se poser sur le thème de Noël sur ma toile,
Lin à paillettes et quelques brins de fil laine et soie Whisper 88,
pour cet agneau qu'on croirait sorti des îles Shetland
ou encore de la montée au Mont St Michel
Mamounette85 nous attire souvent avec ses recettes

avec un petit colibri plus adapté à la saison et aux activités
réalisé par ma jeune soeur

Aurais-je oublié le début de l'alphabet ?

ce sera pour un prochain mois,
avec d'autres adaptations de ce Sheep Sampler d'Elizabeth Foster

chez Albena , Verveine et Lin, Bill, Biscotte,

Posté par giovinetta à 07:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,