Ma Perlinpinpinbox

25 mars 2015

Un projet pour Noël (3)

Ce petit bonhomme me donne bien des satisfactions...

00015314

 

0001531500015316000153180001531900015317
double rang de feutrine festonné

les petits appliqués avec freeze paper se révélant compliqués pour des doigts gourds,
j'ai festonné la plupart des motifs
après broderie point de tige et de noeud pour les branches
et ajouté quelques breloques cousues ou collées
sur un tissu de coton gratté si doux...

mais au décor un peu chargé !

d'autant que d'autres babioles se sont ajoutées 

00015394 00015395

entourage tout simple en deux brins de rouge Garance (les fils du Rhin)

et stickers finalement pour les décos plus petites

 

 

00015399Moyenne00015400

MAis quelle étourdie ! j'ai transféré directement le motif sur le tissu
au lieu de le faire en étiquette sur le tissu préparé !

 motif enregistré du net il y a longtemps

00015401

J'hésite encore à le recouvrir de cette étiquette,
ou laisser tel quel au naturel en entourant d'un galon, peut-être ?

 

vous pouvez retrouver les pages une et deux de ce livre de Noël ici et

et pour la ronde des brodeuses de Noël, il y a le mini de  Bill

Posté par giovinetta à 08:14 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


22 mars 2015

Sur un air de printemps

00015302

 

Un parapluie doré en plein soleil ? étrange.... Approchons-nous!

00015303 - Copie

Madame, prenez le temps,
on vous fait un petit nid à trois,
On vous dit un poème, une chanson....

les enfants de l'école toute proche sont dans la rue pour ce Printemps des poètes,
sur le thème de l'insurrection,
et sur les murs :

00015285

 

Tandis que dans les jardins, la nature a des envies de s'exporter

00015320

00015309 00015310

 

00015311
au potager, au moindre rayon, les salades montent...

00015321 00015322

découverte d'un jardin où les héllébores se disputent aux azalées et quelques camélias

00015324

00015323

0001532500015328

00015329

petits et grands magnolias, simples ou frangés, s'ouvrent ...

 

00015326

00015342 00015345 00015340

premières roses et tulipes au jardin, jasmin au bord de l'éclosion

00015339 00015341

00015334 00015337 00015347

extérieurs jours
et semis de carottes et panais au potager

00015332 00015333

tandis qu'à l'intérieur...

00015348

les courges Butternut -babeurre se hissent vers la lumière...

 

Posté par giovinetta à 10:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 mars 2015

cardigan bébé N°2

Toujours sur le modèle enseigné par MArie
la version taille 1 an

 

00015293

0001529400015295

une couleur Vert anis pour bien ressortir avec le teint de la petite Yédia

un plaisir à laisser glisser sur ses aiguilles,
pas de diminution, et le plaisir de voir se refermer les manches au rang suivant l'arrêt planifié pour les manches

et si -comme à Toulouse- votre semaine est très grise et pluvieuse,
sortez les dentelles jaunies des tiroirs,
lavez, empesez, repassez...
pour glisser sur les étagères des placards et bibliothèques époussetées !

Sans oublier la réalisation d'un sachet de cotons à démaquiller douceur pour un proche anniversaire...
et d'un nouveau sachet de blé pour chauffer le lit, les pieds,
le précédent étant parti à Strasbourg réchauffer le fiston.
Tissu gardé de l'entourage de berceau de ma graaande fille !
galon pris dans la couture de couleur idéale
et une petite étiquette Moulin pour styliser...

00015297 00015300

Oh, mon levain dopé par le chauffage, s'est glissé dans la série...

00015256 00015257

 

00015299

 

Posté par giovinetta à 10:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

14 mars 2015

Printemps des poètes

 
un jour sur deux...

Dans tous les styles...
l'édition 2015 sera sous le signe de l'insurrection

Mission accomplie nette et précise
Une leçon de football,
pas de faute,pas un mot...
pas de râlage intempestif;
de la jouissance interne pour le coach!!!
des frissons me hérissent les poils de bonheur.
7 à 0 quelle récompense !

Daniel Mars 2015

 

« La sixième de mes rêves
N’avait pas de murs
Ni de chaises dures
Ni de moisissure.
 
La sixième de mes rêves
N’avait pas de punitions
Ni d’interdictions
Ni de compétition.
 
La sixième de mes rêves
Etait pleine d’idées
Une énorme récré
De douces journées.
 
La sixième de mes rêves
Reste endormie
Presque dans l’oubli
D’un réveil trahi. »

Un élève de sixième... extraits du site de Suzie Morgenstern
qui écrit beaucoup pour les enfants

« Pourquoi, dites-moi

L’école a-t-elle existé ?

Ce n’était pas une bonne idée.

Car maintenant nous sommes des oies

Que l’on gave

Pour en faire quoi ? Quoi ? Quoi ? »   autre élève...

 

« Est-ce qu’on peut apprendre à parler à l’école ?
Peut-on nous enseigner comment nous défendre ?
Est-ce qu’on peut nous montrer où aller, à l’école ?
Peut-on nous expliquer le chemin ?
Comment éclairer le chemin ?
Est-ce qu’on peut nous faire connaître la vie, à l’école ?
Peut-on révéler ses secrets ?
Qu’est-ce que c’est la vie ? La guerre ?
L’école c’est la vie ! L’école c’est la guerre !
A l’école comme à l’école ! »

 

Pour les toulousains
je vous confie aussi quelques images d'une photographe finlandaise

Arja Hyytaïanen
qui a perdu ses dossiers dans le bus
au seuil d'une exposition au Château d'eau jeudi 12 mars...
Verrons-nous tout de même ses oeuvres ?

Une des images oubliées dans le bus 38 par la photographe Arja Hyytiäinen./DR

 et la photo d'une amie, Sandrine :

 

source d'imagination ?

Posté par giovinetta à 18:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 mars 2015

un petit tour à la toulousaine

Profiter d'un petit tour dans Toulouse au matin...

00015196 00015195

Un rapide passage à HAbitat,
surtout pour admirer encore la verrière Art nouveau
car le magasin semble bien vide...
Soyons juste, j'aurais été tenté par des tasses à café de grès bleu,
mais vraiment trop petites
Et ces assiettes japonaises...

00015194

Mais pas encore aujourd'hui que je jouerai les Fashion victims...
L'attention trop attirée par le jeu du soleil sur les façades

00015198 00015202
rue du Languedoc et Rue Bouquières

0001519900015201

la boutique de produit grec qu'encadrent des créateurs de bijoux

00015200

 

00015205

Hôtels particuliers rue du LAnguedoc

00015206     00015207

découvrir un salon de thé-restaurant à essayer ce weekend
plus longuement que pour un café au comptoir (1€ avant 12h!)


00015197

 

et pousser la porte du magasin de thés avec Bacquié, Damann,
et sa belle collection de théières,
où j'ai retrouvé mon mélange 'Opéra' et 'PAul et Virginie'

mais ne pas oser entrer dans la bijouterie qui expose un pendentif ancien d'argent
semblable à celui dont j'aimerais me défaire...
(d'un antiquaire suisse)
et donc ne pas pouvoir en estimer la valeur

et finalement lever les yeux un peu plus haut
et réaliser que la Cathédrale St Etienne possède un bien massif clocher-mur !

00015193

avant de rentrer constater les effets du printemps dans le quartier

 

0001521000015186

0001512900015133

 

00015211 0001521300015232

 

se dire que le regard change sur la vie
quand les couleurs apparaissent

Et une annonce pour la fin du mois
qui vous souhaite une
Bonne journée des femmes !

et le 29 MArs à 17 h à l'église de Villenouvelle
à 25 km au sud de Toulouse
Direction Villefranche de Lauragais

 

Affiche Cantabile MArs 2015

 

 

Posté par giovinetta à 14:46 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



05 mars 2015

cardigan assorti, sans manche

vous aviez vu déjà la robe taille naissance, modèle DMC...

00015123 00015176

 


voici pour couvrir les épaules, une petite veste sans manche
(Merci Marie !)

La magie de ce modèle ?
pour une taille naissance à 3 mois selon la taille du bébé** :

C'est qu'à partir d'un montage de 60 mailles, aux aiguilles 2,5 (aiguilles circulaires utilisées comme des aiguilles droites habituelles), on double chaque maille en jersey après les 6 barres de points mousse, en laissant 4 mailles de mousse de chaque côté sur 18 rangs de jersey (aiguilles 3) pour la bordure,
et en réalisant sur le côté gauche une boutonnière* (au 3ème rang de mousse de l'encolure, puis 9ème rang de jersey).
à nouveau 6 barres de mousse avec une boutonnière au 2 ou 3ème rang, à vous d'équilibrer...
Attention, ce modèle se réalisant de haut en bas, vous avez intérêt à retourner vos aiguilles pour réaliser où sont gauche et droite ! (les aiguilles sont le bas)

* boutonnière : une maille en l'air, 2 mailles ensemble et rabattre la maille en l'air sur les 2 ensemble.

         Nouveau coup de magie pour réaliser les manches sur le dernier rang de mousse (endroit) :
faire les 4 mailles de mousse pour la bordure, doubler les 12 suivantes en piquant d'abord en dessous de la maille pour tricoter la nouvelle,
rabattre les 28 suivantes, doubler les 30 suivantes, rabattre les 28 suivantes (2ème manche)
doubler les 12 suivantes et réaliser les 4 dernières mailles en mousse.

00015140

Au rang suivant, on reprend en jersey les mailles comme elles se présentent...Ce qui ferme les manches !

Ensuite j'ai continué sur 20 rangs de jersey en refaisant une boutonnière à 9 rangs de jersey, mais mais mais... autre version possible plus bas...

Puis à nouveau 6 barres de point mousse et j'aime bien terminer en rabattant les mailles sur l'endroit.
Ajoutez les boutons... Et voilà !
il ne m'a pas fallu 50 gr de laine Katia Dolce Merino

 

00015177 00015181

 

00015178 00015183

Un essai sur un gros poupon taille 6 mois
et retrouvé un petit modèle poupée craquant fait par Mamipo.
Je ne saurais hélas pas réaliser tel pull avec ouverture devant, très attirant pourtant !

 

00015180 00015179

 

Marie a réalisé plusieurs fois une adaptation
où après fermeture des manches, elle ne fait que quelques rangs de jersey
pour réaliser une robe printanière en ajoutant du tissu froncé et fermé sur le côté.
Vous pouvez également en faire une robe de lainage ou une veste longue en continuant sur 15 cm le jersey
après les manches.

J'espère que vous nous montrerez vos adaptations !

** Pour une taille 6 à 12 mois, procéder avec 70 mailles et aiguilles 4.
pour les manches : 4 mousse, doubler 15m, rabattre 30m, doubler 34m., rabattre 30m. et finir par les 4 mailles au point mousse.

 Allez, je retourne à mes aiguilles,
car il est si bon de retrouver pour quelques jours un vrai soleil
après les déluges de ces derniers jours
et vu ce que nous annoncent les Pyrénées !
Profitez bien !

00015192

00015218

Posté par giovinetta à 18:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 mars 2015

L'histoire du cake (à la bière)

             Il y avait une fois, dans une île déserte des bords de la Mer Rouge, un Parsi qui vivait au bord de la mer, sans rien de plus que son bonnet et son couteau, et un fourneau, de l'espèce à laquelle il ne faut jamais toucher.
Un jour il prit de la farine, de l'eau, des raisins, du sucre etc...et se confectionna un gâteau qui avait 2 pieds de large et 3 d'épaisseur... Et il le fit cuire jusqu'à ce qu'il fût à point et sentît bon...
            Mais au moment où il allait le manger, voici que descendit à la grève un rhinocéros avec une corne sur le nez, deux petits yeux de cochon et peu de manières.
En ce temps-là, la peau du rhinocéros lui allait tout juste et collait de partout; elle ne faisait de pli nulle part...

.
édition Castor Poche

           Il dit : "quoi ?!  Le Parsi lâcha son gâteau et grimpa jusqu'en haut d'un palmier, vêtu seulement de son bonnet d'où les rayons du soleil se reflétaient avec une splendeur -plus- qu'orientale.

           Le rhinocéros renversa le four, et le gâteau roula sur le sable, et le rhinocéros l'empala sur la corne de son nez puis s'en alla en remuant la queue 

00015054 cake bière Ciorane

          Alors le Parsi descendit de son palmier, remit son four sur pied et récita le sloka suivant, lequel, puisque vous ne le connaissez pas, je vais avoir l'avantage de réciter :

Toujours il en cuità l'imprudent qui
chipe les biscuits
par le Parsi cuit.

       Ce qui voulait en dire bien plus long que vous ne sauriez croire, parce que cinq semaines plus tard, il y eut une vague de chaleur dans la Mer Rouge et tout le monde enleva tous les habits qu'il avait sur le dos.

       Le Parsi enleva ses habits, son bonnet... mais le rhinocéros enleva sa peau et la jeta sur ses épaules comme il descendait se baigner vers la mer ; dans ce temps-là, elle se boutonnait par-dessous, au moyen de trois boutons, et ressemblait à une combinaison de plongée....
Il se mit à barboter dans l'eau et à souffler des bulles par le nez; il avait laissé sa peau sur le bord.

Bientôt le Parsi arrive et trouve la peau et sourit d'un sourire qui lui fit deux fois le tour de la figure. Puis il dansa trois fois autour de la peau et se frotta les mains.

        Ensuite il alla à son camp et emplit son bonnet de gâteau, car le Parsi ne mangeait jamais autre chose que du gâteau et ne balayait jamais son camp.
Il prit la peau, et il secoua la peau, et il racla la peau, et il l'incrusta de vieilles miettes sèches de gâteau qui gratte et de quelques raisins brûlés, tant et tant qu'il y eut moyen.

00014899

00014900


Puis il remonta dans son palmier et attendit que le rhinocéros sortît de l'eau et remît sa peau.
Ce qu'il fit !

        Il boutonna les trois boutons, et ça le chatouilla comme des miettes dans un lit. Alors il voulut se gratter et ça devint pire. Alors il se coucha sur le sable et se roula, se roula, et chaque fois qu'il se roulait , les miettes le dérangeaient dix fois plus.
Alors il courut au palmier et se frotta, se frotta et se refrotta contre.
Il frotta tant et si fort que sa peau fit un grand pli sur les épaules et un autre grand pli dessous, là où il y avait les boutons (mais les boutons avaient sauté à force d'être frottés), et il fit d'autres plis tout autour des pattes.

        Son humeur se gâta, mais c'était bien égal aux miettes. Elles restaient sous sa peau et le démangeaient très fort.
De sorte qu'il rentra chez lui très en colère et se grattant tout du long; et depuis ce jour tous les rhinocéros ont la peau qui fait de grands plis, et un mauvais caractère : tout ça à cause des miettes qu'il y a dessous.

J'adore ces "Histoires comme ça" de Rudyard Kipling, qui expliquent d'une façon pleine de fantaisie les débuts de l'humanité.
Quand dans l'odeur encore chaude de sa cuisson, je coupe en tranches mon pain au levain, farine de riz et graines, les miettes m'en rappellent toujours ce récit.

Mais aujourd'hui, pour adapter le cake à la bière de Ciorane, j'ai chauffé dans 25 cl de bière environ 150 gr de raisins blonds, 60 gr de sucre vergeoise et 100 gr de beurre qui ont fondu dedans, pendant 10 minutes. Une fois refroidi, j'ai ajouté au mélange 250 gr de farine de riz, 1/2 sachet de poudre levante, des épices à pain d'épice (cannelle, gingembre, cardamome) et 2 oeufs battus.

Il a bien fallu 55 minutes à 180+ pour cuire l'appareil dans un moule à cake mais... J'avais ajouté sur le dessus un peu de graines de pavot, pour le craquant....

car ne croyez pas que ce Cake à la bière puisse faire craquer la peau d'un rhinocéros et ses boutons !

 

 

 

Posté par giovinetta à 23:06 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 février 2015

Un projet pour Noël 2015 (2)

Tout d'abord les devoirs de vacances ,
des motifs dont les urgences se sont entrecroisées :

 

0001505900015061 00015066

Un mélange de l'Angioletto de Luli et petit canard motif ancien
pour la naissance d'Antoine, fils de l'organiste de l'entrée en Carême
(extr. Miserere de Michel R. Delalande)

 

00015067 00015078
Les vernis 'Belle de la tête aux pieds' de Carmela

et un charm miroir pour la salle de bain d'une Jeune fille

00015062 00015079 00015104
Le devant de la robe Phildar N°3 pour une naissance de printemps :
j'ai modifié le froncé en montant les mailles de point mousse
directement sur les mailles arrêtées au rang précédent
ne voyant pas l'utilité de coudre le trou après coup

00015120

et j'ai trouvé ce Dimanche au marché, à prix mini
de mignons chaussons réversibles pour aller avec,
une des créations de La petite Perrette sur Toulouse

Mais par à-coup, j'ai entamé la deuxième page du Livre de Noël de Roxane,
une porte de feutrine bleue, soulignée d'un simple point avant,
patins et couronne de Noël,
mais lanterne brodée extraite du fuseau de Mamigoz
Les motifs free de ses petites bottes en calendrier de l'Avent sont à croquer !

 

00015105  00015110

 

00015053

tissus trouvés au Petit comptoir et chez Arrow (velours héla gris foncé à pois d'argent
et non bleu comme au soleil)
en prévision de la couverture et doublure

Pour terminer cette revue de vacances,
le plombier du quartier a de l'humour,

ne trouvez-vous pas ?

00015058

 

Posté par giovinetta à 07:20 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 février 2015

Gourmandise de vacances

Un passage imprévu de famillle..
de quoi booster mon envie flageolante de pâtisser pour se revigorer après la balade sous la neige de début Février,
et reprendre une recette de croissant brioché qui ressemble fort au Chinois ou au Kringle
et c'est d'ailleurs la même recette que le 'Pain tournesol" de Nad cuisine, dont j'ai adopté la mise en forme.
Il est toujours délicat d'arriver à une belle levée avec la farine de riz,
la difficulté venant de ce que la farine de riz ne s'agglomérant pas, la pâte pour lever doit demeurer un peu pâteuse -mais non liquide, ce qui interdit la mise en forme...
mais j'ai doublé la production de levain de la fournée de pain habituelle et avec cette superposition de couches,
le résultat est tout de même acceptable après environ 8 h de levée (une nuit ou une journée, et la maison sent bon au lever...ou au dîner !)

Il vous faut :

12 cl de lait, 1 oeuf battu, 1 cs de sucre, et une de sucre vanillé, 1cc de sel, 30 gr de beurre mou pour 300 gr de farine et 2 cc de levure déshydratée ou un petit bol de levain bien mûr.
Environ 20 gr de beurre fondu pour enduire les disques de pâte.

Mixez longuement les ingrédients en terminant par la farine et le levain et former une boule.
Dégazer le pâton, divisez en 16 boules égales.
Etaler 4 boules en 4 disques que vous superposez en les badigeonnant de beurre fondu (la farine de riz collant sans s'amalgamer durablement, procédez sur des feuilles de plastique alimentaire, cela se décolle très bien).


00014904 00014905 00014906

 
Rouler bien serré et découper ce rouleau en triangles que vous placerez bien serrés dans un moule beurré et fariné.
Procéder de la même manière pour les autres boules de pâte.
laisser lever : une heure au moins avec la levure de boulanger
une nuit ou une journée pour la pâte avec levain
Badigeonner le dessus de beurre fondu ou de jaune d'oeuf délayé (j'en garde toujours une peu dans la coquille)
Enfournez 25 à 30 minutes à 180°
Saupoudrez à l'envi de sucre glace pour servir.

On peut ajouter de la pomme entre les disques de pâte mais je n'ai pas essayé.

00014909 

Comme en grande gourmande gourmet, j'étais tentée depuis un moment par le Vaution de Verviers de Ciorane,
j'avais prélevé une petite part de pâte que j'ai à nouveau étalée en 4 disques
non sans l'avoir comme elle l'explique fourré de vergeoise brune et de canelle pour un mini-gâteau à deux...fort apprécié !
Cela tombe bien, car elle explique que la levée doit être légère ! :)

00014908 00014913

 

 

Posté par giovinetta à 16:23 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 février 2015

Interlude

00015100

00015087 00015081

 

 

 00015085

00015082

Jardin japonais à Compans-Caffarelli -Toulouse-

00015098 00015099

parure d'hiver de Cornouillers ardents
et premières fleurs de pêchers

et le weekend passé, balade au Muséum de Toulouse
et ses serres de cactées

00015034000150400001504100015035

 

00015033

00015042 00015044

00015047
Iris d'Algérie

0001504800015045

 

un petit clin d'oeil à St Valentin
pour attendre la venue du printemps
et souhaiter de bonnes vacances à ceux qui ne les finissent pas comme à Toulouse

00014984

00014987

Posté par giovinetta à 16:17 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,



Fin »