Tickets de métro, carte de train....
la première m'avait été offerte par Muriel

et quelques autres, depuis, avaient essaimé dans la famille ou auprès d'amis.

MAis la mienne menaçait ruine
et il me restait un peu de tissu enduit acheté auprès d'Odile Bailloeul.

Alors, j'ai tenté d'assortir quelques carrés et réalisé 2 pochettes, dont une pour une collègue

un choix de tissus japonais pour la collègue
-il faut se dire qu'il restera caché à l'intérieur-

et le petit morceau conservé de Bill
après confection du carnet à partitions de bergère

Doubler le tissu enduit du tissu japonais choisi,
ne pas oublier de border d'un biais les deux morceaux de l'intérieur
-le tout à la main car ma machine est toujours capricieuse-
puis toutes les épaisseurs positionnées et épinglées en sandwich

 

et d'une !

comme vous voyez, le tissu japonais se fait plutôt discret
et la mienne reste à terminer ;)